Entre la Haute Couture et les jeux vidéo

Image-mise-en-avant-Entre-la-Haute-Couture-et-les-jeux-video-Julien-Fournie

Amoureux depuis toujours des personnages de super-héros, et pionnier dans le domaine des nouvelles technologies, Julien Fournié est fasciné par l’esthétique des jeux vidéo et propose une rencontre entre les univers de la Haute Couture et des jeux vidéos.

Entre la Haute Couture et les jeux vidéo

« Via leur avatar, les joueurs vont d’abord tester dans ces jeux vidéo, les actions qu’ils ne pourraient pas accomplir dans la vie réelle ; ils y restent pour tout ce qu’ils y découvrent à propos d’eux-mêmes et des relations qu’ils peuvent nouer avec d’autres joueurs en ligne » affirme Julien Fournié.

« C’est là que s’exprime au mieux aujourd’hui la dimension onirique dans le style, » assure le couturier français. « Pourquoi s’interdire d’introduire le raffinement, la qualité et l’élégance de la Haute Couture comme un nouveau vocabulaire dans cette passionnante grammaire de jeux qui ouvrent les portes de nouveaux univers ? »

A l’opposé de tout mouvement de banalisation des allures du quotidien, Julien Fournié propose une fois encore avec cette collection de « trouver sa légende » à travers 16 archétypes qui incarnent les valeurs auxquelles son style s’est attaché.

Ainsi « The Ballerina » incarne-t’elle la vulnérabilité, valeur chère au couturier français qui affirme toujours « C’est lorsqu’on assume sa vulnérabilité qu’on est le plus fort ». Un autre personnage par exemple, « The Spy » , représente la stratégie, le charme discret, l’intelligence. Une troisième silhouette, « The Empress », exprime naturellement l’autorité, l’éclat, le pouvoir…

Pour incarner ces 16 personnages, Julien Fournié a fait notamment appel aux mannequins égéries de la Maison, Michaela Tomanova et Angeliki Tsionou mais aussi à des amies artistes ou à des sportifs. C’est ainsi qu’Audrey Fleurot campe « The Empress », que le boxeur Guillaume Hauet déploie sa puissance dans « The Bouncer » et que l’actrice belge Déborah François se transfigure en « The Fury », aux côtés de Julien Fournié, qui évolue lui-même en « The Wizard ».

Looks à transformation, matières précieuses et brutes, broderies et plumes, nouveaux sacs de jour et sac à dos, se mixent dans un ensemble qui forme la tribu essentielle de Julien Fournié, sa « First Squad » là où les personnes et leur néo-avatar s’unissent pour donner plus d’impact à leur style et rendre leur identité plus lisible.

AIRS DE PARIS

airsdeparis2@gmail.com

Copyright 2021 - Airs de Paris - Tous droits réservés