L’Île-de-France, la métropole mondiale

Image mise en avant l'Île-de-France, la métropole mondiale 300-300,

Principale bénéficiaire des investissements européens, en dix ans, l’Île-de-France, la métropole mondiale, est passée de la 12e à la 2e place des régions les plus attractives dans le monde. Elle se met en ordre de marche pour rester en tête de ce classement.

L’Île-de-France, la métropole mondiale

Bonne nouvelle, l’Île-de-France continue de figurer sur le podium des villes mondes qui séduisent le plus les investisseurs internationaux selon l’édition 2020 du Global cities investment Monitor. Ce baromètre annuel est réalisé par le cabinet KPMG avec le soutien de Choose Paris Région, l’agence régionale de développement économique et de l’association Paris Île-de-France capitale économique. Il permet de prendre le pouls de quelque 500 investisseurs internationaux et de recueillir leurs appréciations sur 35 métropoles dans le monde.

Selon KPMG, la région capitale a conservé sa deuxième place au classement mondial des métropoles les plus attractives derrière Londres et devant Singapour. « Nous terminons un cycle de dix années qui resteront les dix glorieuses de l’attractivité, car elles auront vu l’Île-de-France passer de la 12e à la 2e place, changer son image et s’installer durablement au sommet », se réjouit Alexandre Missoffe, directeur général de Paris Île-de-France capitale économique.

L’Europe est à la fois la première destination pour les investissements directs internationaux (IDI) avec 45 % de part de marché et la première source de ces derniers. La région Île-de-France en profite. Elle est la principale bénéficiaire des investissements européens, de très peu devant Londres (240 contre 236). Les investisseurs américains, eux, plébiscitent largement la capitale de la Grande-Bretagne que, par proximité culturelle, ils considèrent comme leur porte d’entrée naturelle sur l’Europe.

Le Brexit a commencé à changer la donne et ce n’est pas fini. « Nous pensons que les bénéfices du Brexit vont s’amplifier, surtout qu’il entre à présent dans sa phase opérationnelle. Des entreprises s’interrogent sur leur capacité de pouvoir servir le continent européen depuis le Royaume-Uni et le durcissement des réglementations devrait accélérer les décisions », assure Lionel Grotto, directeur général de Choose Paris Région.

Une grande diversité d’activités

Selon le baromètre, Paris tient une partie de son attractivité du fait de la diversité de ses activités alors que Londres, par exemple, est plutôt mono-industrie, en l’occurrence celle de la finance.

Alors que 2020 a été marquée par une chute des investissements de l’ordre de 50 %, près de deux tiers des investisseurs érigent, désormais, en critère majeur de sélection la résilience des métropoles face aux menaces sanitaires et environnementales. « Après la Covid, il va demeurer une sensibilité très forte à ce type de situation. L’ l’Île-de-France a adressé un signal fort aux investisseurs en montrant qu’elle peut fonctionner en mode dégradé et sans blocage même dans des situations extrêmes », relève Alexandre Missoffe.

Les investisseurs internationaux sont, par ailleurs, attentifs à l’ampleur des Plans de relance post-covid et les efforts de la France sont de nature à les rassurer. L’Île-de-France devrait poursuivre sur sa lancée. Elle se hisse en effet de la 3e à la 2e place des villes qui, selon les investisseurs internationaux, vont améliorer leur attractivité dans les trois ans à venir. De bonnes anticipations qui s’expliquent, entre autres, par les investissements du Grand Paris ainsi que par l’organisation des Jeux olympiques. Sans compter des atouts structurels appréciés des décideurs : stabilité politique, sécurité juridique et concentration de talents, qualité des infrastructures qui ira encore en s’améliorant avec la mise en service progressive du Grand Paris Express.

Enfin, la région capitale apparaît comme une métropole mondiale et durable alors que les impératifs environnementaux et sociaux prennent de plus en plus d’importance dans les arbitrages opérés par les investisseurs.

« L’Île-de-France est très bien positionnée sur ces sujets puisqu’à la question de savoir quelle est la métropole la plus avancée en termes de développement durable, le panel des 500 investisseurs place majoritairement la région en tête devant Londres, New York, Berlin et Shanghai, mais aussi des métropoles nordiques réputées en pointe sur ces sujets, relève Lionel Grotto. L’Île-de-France est également la métropole attirant le plus de projets dans les technologies environnementales », complète, en substance, Lionel Grotto.

Séduire les investisseurs et agir collectivement

« En dépit de la crise de la Covid-19 qui la touche de plein fouet, la région Île-de-France possède encore de nombreux atouts pour séduire les investisseurs étrangers. À la pointe de l’innovation, de la transition écologique et sociale. Il s’agit aussi d’une grande région industrielle qui représente près de 430 000 emplois », s’est félicitée Alexandra Dublanche, vice-présidente de la Région Île-de-France en charge du développement économique et de l’attractivité, lors des assises de l’attractivité en décembre 2020.

Franck Margain, le président de Choose Paris Région a profité de cette manifestation pour lancer un nouveau mot d’ordre : agir collectivement, de manière cohérente et efficace pour renforcer l’attractivité régionale. L’agence qu’il préside va ainsi porter, sur les fonts baptismaux, une charte de l’attractivité dont la campagne d’adhésion est en cours. Elle matérialisera la nécessaire coordination des acteurs de l’attractivité.

« L’objectif est de constituer une équipe francilienne de l’attractivité avec des acteurs publics et privés et de formaliser des modes de travail pour la gestion des projets d’implantation », précise Lionel Grotto.

Patrick Désavie

Paris, l'Île-de-France, la métropole mondiale 850-450

Source : Magazine « En Essonne Réussir »
Twitter.com/EssonneReussir

Version chinoise
https://mp.weixin.qq.com/s/Rsx0vRf-4x62AedXI3xWSQ

AIRS DE PARIS

airsdeparis2@gmail.com

Copyright 2021 - Airs de Paris - Tous droits réservés