AIRS DE PARIS

Créativité et Cultures

Bpifrance a réalisé un bilan exceptionnel en 2023 …

 

 

Portée par l’enveloppe financière conséquente du Plan France 2030, Bpifrance a connu une année record en termes d’activité en 2023.

Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance, a présenté le bilan 2023 de la banque publique d’investissement, le jeudi 29 février.

 

BPI 2b

 

Un bilan d’activité exceptionnel

Le bilan fait état d’une activité record de 63 milliards d’euros injectés dans l’économie française et d’un résultat net estimé à 1,1 milliard d’euros. L’année a été marquée par une forte croissance dans des domaines clés comme l’innovation, la décarbonation des entreprises et le financement de la réindustrialisation.

 

Leader mondial de l’investissement dans l’innovation

Bpifrance est devenue n°1 en Europe et n°2 mondial en nombre d’investissements en private equity selon Pitchbook. Ses investissements en Capital Développement se sont élevés à 1,7 milliard d’euros dans plus de 200 entreprises. Elle a renforcé sa gestion pour compte de tiers avec deux nouveaux fonds thématiques.

 

Des réalisations marquantes

Parmi les autres faits saillants, on note le nouveau record du soutien à l’innovation France 2030 à 9,4 milliards d’euros (+110 %), le soutien massif à la transition écologique à 7 milliards d’euros ou encore le niveau historique de 18,7 milliards d’euros de crédits accordés.

Bpifrance a également soutenu l’export à hauteur de 22 milliards d’euros et accéléré l’accompagnement de près de 1 000 entreprises. Bpifrance a également fortement mobilisé pour la création d’entreprises, avec l’accompagnement de 153 000 porteurs de projets ayant contribué à la création de près de 80 000 entreprises en 2023.

Le programme Entrepreneuriat Pour Tous, déployé par Bpifrance depuis 2019, a permis de détecter au total plus de 100 000 porteurs de projets et d’accompagner la création de près de 30 000 entreprises.

 

Un engagement renouvelé

Grâce à ces résultats exceptionnels, Bpifrance confirme son rôle clé dans le soutien à l’innovation, la transition écologique, l’exportation, l’entrepreneuriat et le développement économique en France.

Nicolas Dufourcq a réaffirmé l’ambition de Bpifrance de continuer à accélérer le soutien aux entreprises dans les années à venir, notamment via la montée en puissance des dispositifs lancés dans le cadre du Plan France 2030.

Avec une activité record en 2023 dopée par les moyens déployés par le plan de relance, Bpifrance démontre toute l’étendue de son expertise au service de l’économie française. Sous l’impulsion de son directeur général, la banque publique d’investissement devrait poursuivre sur sa lancée en 2024.

 

Nouveau Programme :

Cultur’Export Chine

 

Bpifrance et La French Touch ont lancé un programme d’accompagnement à l’export appelé Cultur’Export Chine. Ce programme est opéré par Bpifrance dans le cadre de France 2030 , et est mandaté par le ministère de la Culture et le Secrétariat général pour l’investissement.

Cultur’Export Chine vise à soutenir les entreprises du secteur des industries culturelles et créatives dans leur développement à l’international, plus précisément en Chine. Il offre un accompagnement individuel et collectif, comprenant des conseils personnalisés, des missions sur place et des séminaires collectifs sur des thèmes stratégiques tels que la propriété intellectuelle et les droits d’auteur.

Olivier Vincent, directeur de l’export chez Bpifrance, a expliqué :

 

BPI 3

 

Pourquoi avoir proposé ce programme Cultur’Export Chine ?

Dans l’idée, l’objectif est d’aider les entreprises françaises de la French Fab à explorer le marché chinois en adoptant une approche de missions collectives. En chassant “en meute”, les entreprises bénéficient d’une plus grande visibilité.

Cette approche consiste à organiser des missions afin de rencontrer des acheteurs potentiels en Chine dans le domaine de l’exportation culturelle, couvrant toutes les industries culturelles et créatives.

 

Pourquoi les entreprises candidates doivent-elles être en croissance et financièrement saines, avec un chiffre d’affaires minimum de 2 millions d’euros ?

Pour faire des affaires en Chine, il est effectivement important de travailler avec des entreprises chinoises importatrices et exportatrices. Il est nécessaire d’avoir une taille d’entreprise minimale qui permette de générer un courant d’affaires durable. Cela signifie qu’il faut avoir une capacité financière et une envergure suffisantes pour soutenir une activité commerciale à long terme.

La logique derrière cette approche est de développer des partenariats solides avec des entreprises chinoises, ce qui favorise la stabilité et la pérennité des affaires.

Ce qui m’intéresse, c’est que les entreprises que j’accompagne puissent réaliser des affaires dans les pays où nous les emmenons. Donc, dans le cadre de cette mission, notre objectif principal est de permettre aux entreprises de créer des liens avec des entreprises chinoises et, éventuellement, de conclure des accords commerciaux.

 

 

 

——————————————————

Airs de Paris

Abonnement dans le Monde

——————————————————

Brides les Bains 13

https://www.uni-presse.fr/abonnement/abonnement-magazine-airs-de-paris/

 

 

AIRS DE PARIS

Contact : airsdeparis2@gmail.com

Média reconnu par la Commission Paritaire de Publication et Agence de Presse

Copyright 2022 - Airs de Paris - Tous droits réservés