L’éco-village du Clos des Fées

Image mise en avant - L’éco-village du Clos des Fées

Situé à quelques centaines de mètres des falaises de Paluel et non loin de sa centrale nucléaire, l’éco-village du Clos des Fées est une réalisation originale de la commune de Paluel en bordure des falaises normandes. Sophie Bellest, la directrice, nous décrypte les secrets de ce lieu unique et magique.

Eco-village du Clos des Fées 

 L’éco-village du Clos des Fées

Le nom de ce Clos des Fées n’y est pas étranger, car il fait référence à la Fée Électricité (un tableau peint par Dufy en 1937).

Le Clos des Fées comporte 18 maisons individuelles organisées autour de courées, 2 hébergements, 3 ateliers d’artistes. Les dispositifs visent à obtenir des effets positifs autant d’un point de vue écologique que d’un point de vue social.

Luttant contre les mécanismes de repli sur soi des quartiers fermés et contre la ségrégation des populations, le quartier a été pensé dès l’origine comme le point de rencontre des générations, qui fait de la dimension sociale un de ses trois piliers dans le concept de développement durable.

L’installation d’un équipement assurant au quartier une ouverture pus large sur le territoire répond à des préoccupations économiques, qui forment le deuxième pilier du développement durable.

Enfin, la construction à base de matériaux naturels, utilisant des compétences locales sinon des matériaux locaux, le système de traitement naturel de l’évacuation des eaux, relèvent de l’éco-conception et de l’écologie, troisième et dernier pilier du développement durable.

Éco-conception

Deux parties distinctes constituent le Clos des Fées : une partie habitation, placée en continuation avec le lotissement de l’Éperon existant, et une partie jardin, un élément fondamental pour son rayonnement et son attractivité économique. Un chemin marque la limite entre ces deux univers ; il ne constitue pas une barrière infranchissable, juste une ligne garantissant la tranquillité dès uns et des autres.

La partie réservée à l’habitat compte 18 chaumières. Suivant l’exemple des maisons traditionnelles, leur orientation a été pensée pour protéger l’habitant des vents dominants.

Eco-village du Clos des Fées

Leurs toitures emploient deux matériaux. Le chaume, autrefois très répandu dans la région, et dans le zinc pour les parties les plus exposées aux intempéries. Ces toitures en zinc recevront également des capteurs solaires thermiques, assurant la production d’eau chaude, qui ne pouvaient pas être installés sur les pans de toiture en chaume. Les murs de la maison sont en ossature bois, un matériau traditionnel que l’on réutilise d’une façon moderne.

En ce qui concerne le chaume, un tissu d’artisans et d’entrepreneurs locaux peut être actif dans des filières de construction à forte valeur ajoutée écologique.

La gestion des eaux est aussi écologique. Les maisons ne sont pas fermées par des clôtures, mais par des haies et des noues qui recueillent les eaux des pluies, et les emmènent une fois collectées à l’extrémité du terrain.

L’intérêt des jardins grandit avec le temps. Il ne se compose pas d’un seul tenant, mais de plusieurs jardins : le parc est divisé en plusieurs pièces vertes développant différentes thématiques. Un premier jardin donne à voir le cycle de l’eau, un autre évolue au gré des conditions climatiques, et change d’aspect en fonction du niveau de remplissage de son bassin, plus ou moins élevé suivant les précipitations. Un autre jardin exprime le lien avec la production d’électricité, activité qui, depuis près de 30 ans, est avec l’agriculture une des grandes vocations de Paluel.

L’ouverture sur le futur

En dépit de sa dimension modeste, l’ouverture vers le futur et le territoire est bien la caractéristique la plus notable du Clos des Fées. Avec son équipe, Didier Gaston, Maire de Paluel , souhaite dynamiser les actions culturelles du lieu.

Eco-village du Clos des Fées

Didier Gaston : J’ai été élu il y a 2 ans. Je souhaite en faire un petit centre culturel avec différentes initiatives. Bien sûr, il y aura toujours des expositions sur différents artistes. Je veux aussi en faire un lieu de résidence pour des artistes qui ont un projet sur un ou plusieurs mois. Ils pourront créer leur propre projet et ensuite faire exposer leurs œuvres une fois finies.

Informations : Le Clos des Fées
24 Chemin des Falaises Hameau de Conteville 76450 Paluel.
Tel : 02 35 99 25 46
https://www.leclosdesfees-village.fr/

Proposition de lecture : https://www.airsdeparis.fr/a-la-une/terre-et-villes/

AIRS DE PARIS

Contact : airsdeparis2@gmail.com

Média reconnu par la Commission Paritaire de Publication et Agence de Presse

Copyright 2022 - Airs de Paris - Tous droits réservés