Les tissus de demain

Image mise en avant - Les tissus de demain

Depuis quelques années, la prise de conscience et l’engagement des acteurs clé du secteur textile, couplés à l’évolution des habitudes de consommation, engendrent la mise en place de solutions concrètes pour valoriser une mode plus éthique et plus responsable. Quels sont les tissus de demain ? Nathalie Ruelle, professeur Institut Français de la Mode, spécialiste de tissu nous explique son point de vue.

Comment voyez-vous les tissus de demain ?

Les tissus de demain, c’est avant tout plus de traçabilité de toute la filière d’approvisionnement, c’est-à-dire, d’où proviennent le fil et les matières. C’est difficile de savoir d’où peut provenir le coton, la laine, par exemple ou même de savoir s’il s’agit de polyester recyclé ou non.

En parallèle à cela, on y trouve un grand axe de développement sûr, comment trouver de nouvelles matières ? Puisque l’enjeu principal est d’utiliser de nouvelles ressources, mais est-ce des fibres recyclées ? Ou de nouvelles fibres ?

Quelle que soit l’origine de la matière, c’est être transparent face à cela. Notamment, c’est aussi trouver de nouvelles matières, et fixer les nouvelles sources d’approvisionnement. C’est le travail en collaboration avec le filateur. Les filateurs doivent réussir à faire du fil, avec des fibres qui viennent d’autres matières.

Et ce n’est pas du tout une chose facile. En parallèle à cette recherche de nouvelles sources de matières premières, le processus de fabrication se doit d’avoir le moins d’impact possible.

Est-ce qu’en France, les créateurs et les consommateurs commencent à être sensibles aux tissus écologiques ?

Bien sûr, les consommateurs, quand on leur évoque le mode éco-responsable, ils pensent tout de suite aux matières : cotons recyclés, polyesters recyclés, matières recyclées ou encore à des labels. Le consommateur pense aussi que les produits « Made in France » sont écoresponsables, mais un produit fabriqué en France peut ne pas être un produit écologique.

Depuis 5 ans environ, on a pu constater un retour à une sensibilité et une attente aux tissus écologiques, mais aussi aux besoins d’informations ou encore de questionnement les concernant. Leurs intérêts sont en croissance depuis la fin de pandémie en Europe. Ce n’est pas encore entièrement visible avec les achats des consommateurs, mais il y a néanmoins, une véritable attente et curiosité à ce sujet.

Les tissus de demain

Proposition de lecture : https://www.airsdeparis.fr/mode/explorer-de-nouveaux-territoires/

AIRS DE PARIS

Contact : airsdeparis2@gmail.com

Média reconnu par la Commission Paritaire de Publication et Agence de Presse

Copyright 2022 - Airs de Paris - Tous droits réservés