Les Franciscaines, à la croisée des innovations et des cultures

Abritant tout à la fois un musée, un auditorium, des expositions temporaires, des espaces de lecture et de documentation… Les Franciscaines affichent l’audace d’un espace contemporain, dont l’originalité tient à son hybridité, à sa volonté de décloisonner les savoirs et les arts, à son ancrage territorial et à sa volonté d’en faire avant tout un lieu de vie.

Une triple vocation guide le programme culturel de ce lieu qui ouvrira en 2021 : convivialité, exploration de ressources, programmation artistique.

Ancien lieu de culte érigé au XIX et géré depuis par les religieuses et acquis par la Ville de Deauville en 2012, Les Franciscaines deviendra d’ici quelques mois le lieu culturel de Deauville tant attendu. À la croisée des innovations, entre musée, théâtre, et médiathèque, ce nouvel équipement fera retentir la vie culturelle Deauvillaise et en sublimera les événements et festivals pour qu’artistes, œuvres et visiteurs se rencontrent.

Une programmation foisonnante, articulée autour d’expositions temporaires, de spectacles, de conférences et d’ateliers de médiation rythmera la vie de ce lieu convivial au sein duquel Deauvillais et visiteurs pourront s’installer dans des espaces de lecture et de documentation structurés autour de thèmes chers à Deauville : cheval, cinéma, spectacle, photographie, art de vivre et jeunesse.

La Chapelle, parée de ses vitraux XIX, le Cloître, coiffé d’une verrière spectaculaire et de son grand lustre, les Salons de créativité et la Cour des expositions sont autant d’espaces qui accueilleront spectacles, conventions et événements.

La mise en relation des œuvres, des pratiques culturelles et des espaces, habituellement distincts, caractérise Les Franciscaines qui met « l’imaginaire à l’œuvre ». Son projet architectural, réalisé par le cabinet Moatti et Rivière, allie la valorisation d’un patrimoine exceptionnel et son inscription dans une expression contemporaine qui invite à la contemplation, à la rêverie et à la convivialité.

Au sein des Franciscaines, un musée est dédié au peintre André Hambourg (1909-1999), dont la majeure partie de l’œuvre a fait l’objet d’une donation conséquente par sa veuve à la Ville de Deauville ; celle-ci est complétée par des pièces collectionnées par le peintre ou échangées avec d’autres artistes : Marie Laurencin, Foujita, Van Dongen, Derain… Parallèlement à la donation André Hambourg, la Ville de Deauville poursuit une politique d’acquisitions ambitieuse avec des œuvres d’Eugène Boudin, Paul Signac, André Lhôte, Moïse Kissling, Raoul Dufy…

Les expositions temporaires des Franciscaines révéleront au public les œuvres issues des collections du musée ainsi que des pièces prêtées par de grands musées nationaux et internationaux, ou encore des toiles impressionnistes de la collection « Peindre en Normandie ». Elles feront également la part belle au fonds contemporain d’œuvres photographiques constitué d’artistes majeurs tels que : Philippe Ramette, Sarah Moon, Paolo Roversi, David Amstrong, Isabel Munoz, Peter Lindbergh… enrichies par les acquisitions de photographies réalisées par des artistes marquants du siècle : Robert Capa, Gisèle Freund, les Frères Seeberger, Jacques-Henri Lartigue, Robert Doisneau…

Spectacles, concerts, conférences, lectures, rencontres littéraires et théâtrales ainsi que les festivals Livres et musiques et Planches contact (photographies), composent également la programmation des Franciscaines, dans une optique de croisement des arts et d’ouverture à tous les publics.

L’imaginaire à l’œuvre et les œuvres de l’imaginaire se retrouveront ainsi à partir de mars 2021, dans cet espace unique de 6 200 m2 : un espace-temps à part où vibre l’histoire de Deauville autant que celle du monde.

AIRS DE PARIS

airsdeparis2@gmail.com

Copyright 2021 - Airs de Paris - Tous droits réservés