La styliste Liangzi

Image-mise-en-avant-La-styliste-Liangzi

La collection TANGY est une marque de mode écologique haut de gamme créée en 2008 par la styliste Liangzi, qui était obsédée par la soie lustrée et activait la soie lustrée pendant vingtaine d’années, après la création de TANGY • Tianyi.

La styliste Liangzi et son univers

Dans tous les aspects de la création, TANGY associe le concept de marque « paix, santé et beauté » à l’essence de la culture chinoise « intégration de l’homme et de la nature ». La marque est devenue une scène unique dans l’industrie de la mode chinoise. Dans la boutique TANGY à Paris, nous avons rencontré la styliste Liangzi et son univers.

 Aimez-vous ce que vous faites ?

Oui, bien sûr, si je n’aimais pas ça, je ne l’aurais pas fait pendant tant d’années. Derrière les paillettes et le glamour du défilé d’un créateur de mode, il y a souvent beaucoup de travail. C’est un travail difficile, mais mentalement, c’est très satisfaisant lorsque votre travail est aimé et apporte de bons sentiments dans la vie des gens.

Qu’est-ce qui vous motive à créer des vêtements ?

Premièrement, pour moi, personnellement, c’est la recherche de la beauté et de l’expression esthétique, et deuxièmement, c’est l’insistance unanime de notre équipe à créer une « marque de mode durable ». Mais pour une marque, de la teinture du tissu à l’épreuve technique, en passant par la production et le marketing, tout ce que nous faisons est de satisfaire la quête d’un plus grand nombre de personnes en matière de mode durable et de beauté de l’intérieur, et leur reconnaissance est très importante pour encourager et promouvoir notre persévérance et nos progrès.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

L’inspiration vient de tous les aspects de la vie, parfois d’un bel objet, d’une couleur ravissante ou d’une personne que nous rencontrons autour de nous.

Depuis plus de 20 ans, notre équipe de concepteurs se déplace deux fois par an dans différentes régions du pays et parfois à l’étranger. Nous sommes inspirés par la culture locale et les couleurs des motifs. Nous traduisons ces éléments dans notre propre langage de conception et les intégrons naturellement dans nos créations, donnant vie à notre travail avec des racines profondes et ouvrant la voie à la mode avec le style propre à la marque.

En outre, nous sommes également inspirés par le design humain. Comment pouvons-nous utiliser et innover avec la Scoria (soie scandinave) pour concevoir des vêtements qui répondent à des besoins variés, que ce soit en termes de tonalité de la peau, de morphologie du client ou de confort de port ? Ainsi, tout en utilisant des méthodes de traitement traditionnelles et en conservant un processus de teinture purement végétale, nous avons innové en créant le « Stretch Scrim » pour rendre le mouvement plus confortable.

Une cliente avait une peau très sensible et nous a demandé de créer une gamme de bas sur-mesure pour répondre à ses besoins individuels. Notre philosophie de conception humaniste est l’expression de notre engagement à « respecter les cieux, chérir les choses et aimer les gens ».

2-La-styliste-Liangzi

Quel est le thème de votre collection ?

Il y a beaucoup de thèmes dans notre collection, chaque saison est différente, principalement liée à la nature, et nous faisons une collection d’encre chaque année. Le Musée de la soie de Chine, le Musée d’art Guanshan Yue et le Musée du design moderne de Shenzhen possèdent tous plusieurs de nos œuvres dans leurs collections.

Pourquoi avez-vous choisi d’ouvrir un magasin à Paris ?

En 1999, je suis venue en France pour étudier la couture tridimensionnelle à l’école de la Haute Couture et j’ai adoré l’atmosphère artistique qui y règne. Une graine a donc été plantée : je voulais revenir à Paris avec ma propre marque.

Nous avons toujours eu de nombreux clients du monde entier qui achètent nos vêtements en chabot dans les boutiques TANGY à Pékin, Shanghai et Shenzhen. Nous avons même eu des clients qui nous ont dits qu’ils vivaient à l’étranger et que certains locaux voulaient même les acheter après avoir vus les vêtements scintillants qu’ils portaient.

En outre, notre philosophie de conception continue d’influencer les tendances à l’avant-garde de la mode internationale. Pendant 11 années consécutives, les étudiants et les professeurs du Global Fashion EMBA de l’IFM nous ont rendu visite à Shenzhen depuis 2008, soit 19 ans avant l’épidémie, et cette année, pour la 13e année consécutive, la soie Tian Yi a été choisie comme leur « salle de classe sur l’image de marque de la mode durable ».

Forts de cette reconnaissance et de celle du secteur, nous sommes intéressés et désireux de venir à Paris pour partager notre marque et nos créations avec un public plus large. Paris est le centre mondial de la mode, surtout dans un lieu à l’atmosphère culturelle et artistique forte comme la Rive Gauche, et nous pensons que la collection écologique et artistique TANGY attirera davantage de personnes du monde entier qui ont un goût pour la mode durable. Nous sommes ravis d’avoir déjà rencontré un grand nombre de nos amis et clients à TANGY Collection…

Les Français, aiment-ils votre marque ?

Oui, et de plus en plus de gens deviennent des fans de nos produits. Les voisins s’intéressaient beaucoup à nous avant même que nous ne commencions les travaux de rénovation et lorsque nous leur avons présenté l’image du magasin, ils ont été tellement impressionnés par le design que le 26 juin 19, presque tous les voisins sont venus nous féliciter pour l’ouverture et nous ont dit combien c’était merveilleux et combien nous étions les bienvenus. Les voisins étaient tous de vieux Parisiens, certaines boutiques étaient en activité depuis des générations. J’ai été très satisfait et je pense que ce type de travail sera apprécié par le genre de personnes qui viennent le voir.

A-t-il été difficile d’ouvrir un magasin à Paris ?

Il a été difficile, tout d’abord, de me décider. À l’époque, de nombreux aînés et pairs du secteur, présents ici depuis de nombreuses années, nous ont prévenus, par pure bonté d’âme, qu’ouvrir un magasin ici était très risqué et stressant et que nous devions être prudents. Même si la marque opérait en Chine depuis plus de vingt ans, venir à Paris était pour lancer une nouvelle entreprise, tout partir de zéro.

Il nous a également été difficile d’enregistrer la société et d’ouvrir un compte bancaire en raison des nombreuses approbations que nous avons dû obtenir. Le jour où nous sommes arrivés à la banque pour ouvrir le compte, nous étions très nerveux, car nous avions souvent entendu parler de cas où le compte avait été refusé. Nous avons ensuite rencontré le directeur de la banque, qui nous a dit qu’ils avaient appris à connaître notre marque et qu’une marque comme la nôtre était la bienvenue. Ainsi, bien qu’il y ait encore beaucoup de paperasserie, le processus s’est déroulé très facilement pour nous.

Nous avons également passé en revue les couches du propriétaire lorsque nous avons loué le magasin – quel type de vêtements fabriquez-vous ? Positionnement de la marque ? Ce n’est que lorsqu’il a senti que c’était quelque chose qu’il appréciait qu’il ait accepté de nous louer le magasin. Après une série d’efforts, notre marque s’est finalement « installée » à Paris.

Notre objectif est d’en faire un espace d’échange international de mode durable pour la soie et de faire connaître au monde entier la beauté de la culture traditionnelle chinoise à travers cette fenêtre.

Selon vous, quelles sont les principales différences culturelles entre la France et la Chine ?

Il y a des différences culturelles, mais ce qui me touche le plus, c’est ce que nous avons en commun : nous sommes tous deux très conscients de notre histoire culturelle. Nous utilisons des soies pures à teinture végétale, comme la scille, pour réaliser nos créations, car nous ressentons la sagesse et l’héritage culturel des anciens dans ce trésor historique. Les Français ont la même attitude à l’égard de la culture et de la tradition, préférant les produits chargés d’histoire, humanistes et fabriqués à partir de matériaux purement naturels et artisanaux. C’est pourquoi notre marque est de plus en plus reconnaissable et appréciée des Français.

3-La-styliste-Liangzi

Rédaction : Noélia
Assistants de rédaction : Cody

Version chinois :
https://mp.weixin.qq.com/s/NZNmcBKchD8wtyCWpAJusg

Suggestion de lecture :
https://www.airsdeparis.fr/focus/luxe-durable-en-chine/

AIRS DE PARIS

Contact : airsdeparis2@gmail.com

Média reconnu par la Commission Paritaire de Publication et Agence de Presse

Copyright 2022 - Airs de Paris - Tous droits réservés