Écosystème d’une mode durable

La crise que chaque pays traverse actuellement (Covid-19) fait prendre auprès de toute conscience que nos ressources naturelles sont limitée, qu’il nous faut changer nos modes de production et de consommation afin de s’orienter, mieux encore, vers une économie durable. Changer de comportement, c’est aussi changer notre attitude vestimentaire. La mode, n’est-elle pas le reflet de nos sociétés ? La Fast fashion a créé une « culture de surconsommation », donc autant dire : pas mal de gaspillages. La mode de demain se voudra éthique, durable et circulaire. En un mot : s’obliger à être responsable.

Le magazine Airs de Paris et Bamboo Alliance(CTBU)se sont associés pour créer une collaboration transfrontalière. Leur objectif : construire et développer un écosystème concernant la mode sino-française interculturelle et durable à travers un design créatif, une fabrication durable, une consommation verte.

Créativité durable :

Airs de Paris est un magazine bilingue (français et chinois) . Dans un style moderne, élégant, le magazine offre un espace mis à la disposition des créateurs en vue de présenter leur créativité.

Airs de Paris collabore en effet avec des créateurs talentueux afin d’exprimer leurs expressions aux multiples facettes. Leur créativité est mondiale, leur redéfinition de la mode se veut durable. Leurs responsabilités sociales et esthétiques sont en parfaite complémentarité. En ne suivant pas aveuglément « les tendances saisonnières », on met l’accent sur l’intemporalité.

Grâce aux pièces classiques de leurs collections, les créateurs signent de façon claire leur style et leurs valeurs. Le choix du modèle est non seulement original, mais il oblige à être porté longtemps : les tenues sont agréables à assortir, on les utilise parfois à l’intérieur comme à l’extérieur. La fabrication est simplifiée, on recycle aussi loin que possible les chutes de tissu.

Fabrication durable :

Les produits utilisent un nouveau type de matière première : Bamboo fibre, qui ne pollue pas l’environnement. Bamboo fibre correspond à une nouvelle percée technologique réalisée par Hebei Jigao Bamboo.

Avec la pénurie croissante des ressources en bois et en coton, les fibres renouvelables sont également confrontées au problème de tension des matières premières. La Chine est riche en ressources de bambou. Processus de croissance du bambou, pas d’insectes, pas de mites et pas de corrosion. Dans la nature, il se veut être une bonne autoprotection (élimination naturelle des bactéries). Après une seule plantation, il peut être récolté plusieurs fois, ce qui incite les agriculteurs des régions montagneuses reculées à s’enrichir et à augmenter leurs revenus.

L’ensemble de la chaîne d’approvisionnement est géré par CTBU. De la fibre au vêtement, toute production est transparente. Pour éviter des stocks et une sur-fabrication, chaque collection est produite en quantité limitée garantissant ainsi le gaspillage.

La CTBU prend la fibre de bambou comme base, intègre des ressources efficaces grâce à des alliances verticales dans la chaîne industrielle en amont et crée un nouveau modèle pour le développement durable de l’industrie de la mode en Chine. Afin de protéger l’environnement, tout le processus de production, de la forêt de bambou à la fibre, est écologiquement adapté.  De l’amont à l’aval, la production est certifiée FSC et ECO-CERT, assurant ainsi un écosystème durable.

Consommation durable :

Les besoins de consommation croissants de l’humanité ont largement dépassé la capacité de renouvellement de la planète. La Terre ne peut plus répondre à nos besoins excessifs. Le déséquilibre entre le développement social et le développement environnemental ne peut être traité efficacement que par un comportement plus responsable de la part de chaque individu.

Airs de Paris prône une consommation durable modérée, contrôlée, verte et saine. Les consommateurs ont accès à des informations concernant la conception et la fabrication des produits. Chaque produit se veut respectueux de la nature. Des fibres de bambou naturelles sont utilisées. Elles sont écologiques, elles possèdent un atout antibactérien naturel, elles ont une bonne absorption de l’humidité et une bonne perméabilité.

Le tissu est lisse, doux, il résiste aux ultraviolets et il peut naturellement se dégrader. La décomposition est sans pollution pour les sols. La période de croissance du bambou est courte : 2-3 ans pour devenir un bois à cultiver. L’opération à long terme est une ressource recyclable.

Lifestyle durable au XXIème siècle :

Aujourd’hui, la technologie a atteint un niveau sans précédent, mais la maladie, la pollution, le terrorisme, la guerre et les crises diverses restent des sujets primordiaux pour le monde. La destruction de l’environnement par l’homme reste hélas, un fait inquiétant !

Airs de Paris partage avec le monde entier un état d’esprit harmonieux entre l’homme et la nature !

Esprit bambou… La Chine est le pays le plus ancien dans la recherche, de la culture et l’utilisation du bambou. Cette plante impériale exerce un rôle majeur dans la culture chinoise ancienne : sa couleur verte symbolise en effet, la ténacité de la vie, son intérieur creux représente la tolérance, les branches se plient mais ne se cassent pas, ce qui signifie la persévérance. La ligne droite symbolise l’intégrité.

Par rapport à la vie, l’attitude de la Chine ancienne s’exprime souvent à travers le bambou. Il peut avoir un effet d’inspiration sur notre société moderne. A travers ce matériau, le magazine Air de Paris s’engage à explorer un nouveau mode de vie plus durable, plus sociale, à une écologie respectable, au développement de l’innovation dans la mode.

Expérience interculturelle :

Diverses cultures commencent à communiquer davantage. Elles offrent de nouvelles fenêtres auprès de notre civilisation humaine. Un vêtement n’est plus seulement un produit commercial, il transmet une histoire culturelle unique. Ainsi, chaque produit devient un « véhicule d’innovation culturel, une expression écologique ». Le shopping se transforme en réflexion, au partage. Ce projet invite tous les acteurs : de la conception à la consommation, à travailler main dans la main de manière responsable, à multiplier et à diversifier pour créer un ensemble heureux. Tel sera l’esprit de notre siècle !

 Collection 1 – Thème : Pluralisme culturel

La culture du costume correspond en même temps à l’histoire du développement de la civilisation humaine. La mode vestimentaire est un phénomène social complexe qui reflète l’esprit d’une époque : en comprenant ses facteurs sociaux, politiques, économiques, culturels, régionaux… en englobant un déclin économique, une évolution sociétale culturelle, une psychologie de consommation.

Le thème « de la série » montre que la mode est une expression de ce qu’il faut appeler : un pluralisme culturel. En suivant le développement continu de l’internationalisation, non seulement les liens politiques et économiques entre les pays s’approfondissent, mais les échanges culturels entre les pays deviennent de plus en plus étroits. En vérité, l’Orient et l’Occident se sont toujours influencés mutuellement et non de se séparer.

Airs de Paris x Imane Ayissi

La tradition de la Haute-Couture française, son goût pour l’art contemporain, comme sa double culture, française et africaine, apportent aux créations d’Imane Ayissi un souffle métissé et singulier.Très sensible aux questions d’environnement et d’éthique, adepte de la « Slow-fashion ». Imane Ayissi utilise en priorité des matières naturelles ayant un faible impact sur l’environnement.

La collection est basée, sur les modèles originaux du défilé de Paris, en apportant, quelques modifications, fidèles au style classique de la collection d’Imane.

La Veste est Inspiré par le kimono, qui est un vêtement traditionnel japonais. Cependant, le design du kimono se base largement sur les caractéristiques et le design traditionnels du Hanen Chine.

La Robe T-shirt est inspirée du costume romain antique Tunica. Le milieu ajoute un tableau de François, qui rendre hommage à Picasso et au cubisme, avec les couleurs chaudes et vives de chaque pièce.

Pour un ensemble, la coupe du haut est inspirée par la coupe carrée du kimono, mais elle incarne l’idée de déconstruction. Les pantalons sont destinés à valoriser la silhouette et à jouer avec l’idée de masculinité, de féminité et surtout : de confort.

Les couleurs de la collection sont monochromes. Elles éliminent les motifs des tissus afin de les mélanger et de les assortir, tandis que chaque couleur symbolise le sens de la vie en explorant l’harmonie entre l’homme et la nature.

Par exemple, le Blanc exprime la simplicité, tandis que le Noir pour la tolérance, et le Rose correspond à  la bienveillance.

 * Assistantes de rédaction : Chainese et Chainma

AIRS DE PARIS

airsdeparis2@gmail.com

Copyright 2018 - Airs de Paris - Tous droits réservés