Dijon, Capitale de la Gastronomie

La Cité internationale de la gastronomie et du vin ouvrira ses portes à Dijon en 2021. Fière de son héritage culturel, reconnu par l’Unesco, et résolument tournée vers l’innovation, la ville de Dijon est aujourd’hui une figure de proue de la gastronomie et du vin en France et dans le monde. Dijon est devenu l’une des plus belles destinations pour passer un week-end gastronomique. Entre les expériences œnologiques et culinaires, une balade gourmande s’impose au pied des monuments historiques. Il y en aura pour tous les goûts.

La route unique des grands vins de Bourgogne !

L’histoire de Dijon, située au départ de la route des Grands crus, est étroitement liée à celle des grands vins de Bourgogne. Entre Dijon et Beaune, les vignobles de la côte viticole ne font pas plus de 40 kilomètres. Si le terroir est étroit, c’est là que se produisent les meilleurs vins de la planète.

A deux pas de la ville de Dijon, se concentrent les Climats du vignoble de Bourgogne, inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco. Chaque parcelle se distingue les unes des autres par leurs conditions naturelles spécifiques (géologie, exposition, cépage…). Travail façonné par la main de l’homme, chaque vin est unique, mémorable.

Le paysage culturel de la Bourgogne se compose de deux éléments. Le premier qui couvre des parcelles viticoles avec des unités de production associées dans les villages et la ville de Beaune. Il s’agit de la dimension commerciale d’un système de production. Le second reste le centre historique de Dijon qui matérialise l’impulsion politique donnée à la formation du système des Climats. Le site est un exemple remarquable quant à sa production viticole développée depuis le haut Moyen Âge.

Les vignobles de Bourgogne sont prestigieux. Les circuits viticoles permettent d’aller à la rencontre de domaines et de maîtres de chais réputés ou plus confidentiels. Ils font découvrir leur univers mystérieux et envoûtant.

Vue sur Dijon et sa cathedrale 850 400

Les incontournables plats bourguignons

Si le Repas gastronomique des Français entre sur la liste du Patrimoine immatériel de l’Humanité, en Bourgogne, on ne plaisante pas avec le temps d’un bon repas ! La cuisine bourguignonne est une cuisine traditionnelle qui allie l’art de la gastronomie française à une grande variété de produits du terroir local. Elle tire son caractère spécifique de l’usage du vin en cuisine.

Ici, les restaurants réservent quelques bonnes surprises. Par exemplaire, on ne peut pas ignorer les escargots à la bourguignonne, aujourd’hui, ce plat est devenu un repas festif servi plus particulièrement à Noël, ou à l’occasion d’un repas particulier. Le bœuf bourguignon est lui aussi un plat emblématique de son terroir puisqu’il associe la viande de bœuf pour laquelle l’élevage de la Charollaise est réputé, mélangé à un vin rouge de Bourgogne.

Balade gourmande

Dijon est réputée pour ses spécialités culinaires : la moutarde, les escargots, la crème de cassis, le chocolat et le pain d’épices… En se rendant à Dijon pour la première fois, il ne faut pas manquer la balade gourmande de la ville organisée par l’Office du Tourisme de Dijon.

La moutarderie Fallot est la dernière entreprise à fabriquer une véritable moutarde artisanale à base de graines cultivées en Bourgogne et broyées à la meule. Il sera question de fabriquer, selon ses envies sa propre moutarde au cours d’un atelier. Le moutardier révélera alors tous ses secrets !

Importé des Flandres par les ducs de Bourgogne, le pain d’épices est un gâteau à base de farine de froment et de miel agrémenté de cannelle, de gingembre, de badiane, de coriandre et de girofle. La majestueuse fabrique de pains d’épices Mulot et Petitjean a déjà plus de deux cents ans d’existence !

Et quand on parle de « nonnettes », il faudra savoir que ces savoureux petits gâteaux à base de pain d’épices, de marmelade d’orange et de miel, étaient autrefois fabriqués par les nonnes dans leur monastère !

Au cours de la balade, le visiteur s’émerveillera de l’empreinte de la viticulture laissé dans l’héritage architectural de la ville. Comment ne pas observer la statue d’un vigneron foulant le raisin, au beau milieu de la place François Rude ?

Enfin, personne n’oubliera que le Palais des ducs et des États de Bourgogne demeure le monument le plus emblématique de Dijon. Il abrite la tour Philippe le Bon. La vigie du 15e siècle réserve une vue panoramique à 46 mètres de haut sur la ville aux cent clochers.

Gastronomie dijonnaise

AIRS DE PARIS

airsdeparis2@gmail.com

Copyright 2021 - Airs de Paris - Tous droits réservés